« Monsieur Fillon,

Monsieur le candidat,

Non, je ne voterai pas Emmanuel Macron.

Quand bien même la plupart des cadres des Républicains ont suivi votre appel, cela m’est impossible. Je défends des valeurs de droite, qui sont opposés à la candidature d’Emmanuel Macron. Et pour cause :

  • Pour Macron, la culture française n’existe pas. Oui, cette culture tant admirée à travers le monde, qui attire des touristes par millions ! Lors d’un meeting à Londres, le 21 février 2017, il annonça que « l’art français, je ne l’ai jamais vu. »

Cette vision des choses est incompatible avec la mienne. Je défends l’identité française, ses traditions, sa culture.

Il a donné raison aux islamistes en annonçant, par électoralisme, que « La colonisation est un crime contre l’humanité ».

Cette vision des choses est incompatible avec la mienne. Qualifier la colonisation de crime contre l’humanité est une tactique communautariste pour plaire à l’électorat maghrébin.

  • La crise migratoire se révèle chaque jour un peu plus un échec. On découvre dans la presse que des combattants djihadistes afghans sont entrés en masse en Allemagne par les flux migratoires. Que veut Emmanuel Macron pour l’immigration ?

« Contrairement à ce que certains disent, nous ne sommes pas aujourd’hui confrontés à une vague d’immigration. [...] Le sujet de l’immigration ne devrait donc pas inquiéter la population française. [...] De surcroît, l’immigration se révèle une chance d’un point économique, culturel, social. »

Cette vision des choses est incompatible avec la mienne. Une partie de notre immigration est présente pour les aides sociales distribuées depuis trop longtemps.

  • Et côté terrorisme ? Emmanuel Macron n’est pas à même de garantir la sécurité des Français. « Je ne vais pas inventer un programme de lutte contre le terrorisme dans la nuit » sur RTL, vendredi 21 avril.

Cette vision des choses est incompatible avec la mienne. Nous avons besoin d’un président fort, avec de réelles convictions, pour faire face au défi du terrorisme islamique. 

  • Que penser du volet économique ? Emmanuel Macron entretient des liens troubles avec certains milieux d’affaires, tels que la Banque Rothschild. Son action de vendre Alstom à General Electrics n’est pas neutre, d’autant plus que la Banque Rothschild s’est occupée de la transaction.

Cette vision des choses est incompatible avec la mienne. Je défends l’entrepreneur, l’artisan… et dénonce ces politiques qui bradent les entreprises françaises. 

  • Il est soutenu par tous ceux qui empêchent la France de se réformer depuis 40 ans.

Cette vision des choses est incompatible avec la mienne. La France a besoin d’être réformée. Avec de tels soutiens, il ne peut y avoir que le statu quo. 

  • Enfin, il est soutenu par François Hollande. Pierre Bergé, farouche soutien de François Hollande, résume le mieux la situation : [tweet Bergé]
    Cette vision des choses est incompatible avec la mienne. Je refuse de voter pour le fils spirituel de François Hollande. Le Président socialiste a fait déjà tant de mal à la France que je ne peux pas le soutenir pour un second mandat.

Pour toutes ces raisons, Monsieur Fillon…

 NON, je ne voterai pas Emmanuel Macron au second tour de la présidentielle.

En signant cette pétition, je veux vous signaler que votre ralliement précipité me déçoit au plus haut point. N’était-il pas possible, à la manière de Jean-Luc Mélenchon, de s’abstenir de donner des consignes de vote ? N’oubliez-vous pas, un peu vite, que la gauche songeait au “ni-ni” si vous faisiez face au second tour à Marine Le Pen ? Pour toutes ces raisons, je vous annonce solennellement, en tant qu’électeur de droite, que je ne soutiens pas Emmanuel Macron. Les convictions ne se négocient pas ! »